Canceropole: Prévenir en se faisant dépister

0

La moitié des personnes atteintes par un cancer en guérit. Mais il s’agit de détecter la maladie à un stade précoce. Se faire dépister même si l’on se croit en bonne santé est une initiative qui nous concerne tous. Le dépistage organisé est un dispositif récent mis en place sous l’impulsion du Ministère de la Santé. A ce jour, il est généralisé pour le cancer du sein et pour le cancer colorectal.

Parmi les cancers responsables de la majorité des décès, la plupart sont détectables. Il est de ce fait important de signaler à son médecin toute anomalie persistante au niveau de la peau et de différentes fonctions de l’organisme.

Le diagnostic du cancer repose sur les examens suivants selon les troubles observés :

  • Une consultation clinique comprenant une analyse de sang et d’urine
  • Une endoscopie qui permet de découvrir une éventuelle lésion dans une cavité
  • Une radiographie dans le cas du cancer du poumon et des os
  • Une échographie afin de visulaiser les organes et de procéder à des prélèvements très précis
  • Une mammographie pour explorer les seins