Canceropole: La gouvernance

0

La stratégie du CGE bénéficie de quatre niveaux de gouvernance :

1. Les REFERENTS REGIONAUX. Ils sont le pivot régional de la coordination, en étant l’interlocuteur pour le CGE vis à vis des équipes de recherche et des institutions régionales (organismes et collectivités territoriales). Ils ont un rôle d’échange d’informations à destination et en provenance des équipes et d’identification des forces et faiblesses locales pour orienter les priorités envisagées. Le comité de pilotage local, éventuellement élargi, vient en appui du rôle du référent régional. Les référents régionaux actuels sont :

2. Le COMITE DE PILOTAGE en charge de proposer les orientations générales du Cancéropôle validées ensuite au Conseil d’Administration. Il est composé de représentants biologistes et cliniciens de l’ensemble des 5 régions.

3. Les RESPONSABLES D’AXES. Une réflexion de fond sur leur contour est actuellement menée. Un axe de recherche s’appuie sur des équipes performantes et sur une volonté de développer des projets de recherche transversaux. Une nouvelle dynamique est en cours de mise en place avec une animation ayant vocation à sensibiliser et mobiliser l’ensemble des forces et compétences dans le domaine concerné. Les animateurs d’axe sont amenés à gérer, avec l’appui de la coordination du CGE, la détection, l’évaluation et le suivi de projets de recherche. L’objectif du CGE reste le soutien aux projets transversaux et à la recherche translationnelle. De ce fait, une adéquation avec les travaux du comité de cliniciens est essentielle.

4. Le COMITE DE CLINICIENS (COCLIN). Instauré fin 2006 et placé sous la responsabilité de Pierre FUMOLEAU, Directeur du Centre de lutte contre le cancer G.F. Leclerc à Dijon, le COCLIN a pour rôle d’aider à la structuration de la recherche clinique sur le Grand-Est. L’objectif porte sur le développement de projets bénéficiant de l’espace interrégional, soit principalement de la recherche de transfert (translationnelle).

La démarche du COCLIN

LES MEMBRES

Le Conseil d’Administration du CGE se compose :

  • des cinq Présidents de Région (membres fondateurs)
  • de deux représentants du collège des dix-huit Conseils Généraux
  • de deux représentants du collège des communes d’agglomérations et communautés hébergeant un CHU, CH ou CHUR
  • de deux représentants du collège des Présidents des cinq Universités
  • de deux représentants du collège des Directeurs Généraux des cinq CHU
  • d’un représentant de l’Institut National du Cancer (membre fondateur, voix consultative)
  • d’un représentant pour le CNRS et d’un représentant pour l’Inserm
  • d’un représentant du collège des Directeurs des quatre CLCC
  • d’un représentant du collège des Présidents des cinq CME
  • d’un représentant du comité de pilotage du CGE
  • d’un représentant du collège des Réseaux d’Oncologie
  • d’un représentant pour la Ligue Nationale contre le Cancer (membre fondateur) et d’un représentant pour l’Association de Recherche contre le Cancer
  • d’un représentant des patients
  • d’un représentant des entreprises

Les représentants des cinq ARH sont invités permanents du CA.

Page suivante