Equipes : Equipe EA3181 – Equipe Lascombe

0

Marqueurs prédictifs de la carcinogenèse de la vessie : Caractérisation moléculaire des tumeurs de vessieIdentifier de nouveaux marqueurs de l’agressivité tumorale des cancers vésicaux afin d’obtenir une meilleure classification de ces tumeurs en relation avec les paramètres cliniques et les critères d’évolution de la maladie :- Etude de l’intérêt prédictif et/ou pronostique du VEGF (facteur angiogénique) dans l’évolution et l’agressivité des tumeurs de vessie.- Identification de molécules d’adhérence (Cadhérine N et Caténine gamma) en tant que marqueurs de progression tumorale.

Epidémiologie des tumeurs de vessie (en collaboration avec le registre des tumeurs du Doubs), Mise en place (2004-2006) d’une Tumorothèque dans le Service d’Anatomie et Cytologie Pathologiques, CHU Jean Minjoz.

Angiogenèse, Molécules d’Adhérence, Apoptose et Cancer de VessieDéterminer le rôle de l’angiogenèse dans développement des tumeurs vésicales. Etant donné que l’acquisition du phénotype angiogénique constitue une étape clé pour la capacité de dissémination locale et à distance des cellules cancéreuses, nous étudions in vitro les voies de signalisation contrôlant l’expression du VEGF et des cadhérines E et N dans des cellules dérivées de tumeurs humaines de vessie.

– Nous avons démontré, et ce pour la première fois, que les PPARs (Peroxisome Proliferator-Activated Receptor) sont impliqués dans le processus angiogénique à travers la surexpression différentielle du gène vegf selon le degré de différenciation de cellules tumorales de vessie. L’intérêt de l’étude des PPAR tient aux fait que de nombreux malades utilisent des molécules médicamenteuses (antidiabétiques ou des agents hypolipidémiants) qui sont des ligands de ces récepteurs nucléaires.

Angiogenèse, Apoptose et Cancer du Col de l’Utérus- Rôle de l’oncoprotéine E6 d’HPV 16 et 18 dans la régulation du VEGF dans des cellules dérivées de cancer du col de l’utérus.

– Etude de l’effet de molécules antidiabétiques (Thiazolidinediones, ligands de PPAR gamma) dans le processus de prolifération, différentiation et mort cellulaire par apoptose dans un modèle de cancer viro-induit (col de l’utérus) et non viro-induit (vessie).