Plates-formes : Plate-forme Centre de Ressources Biologiques de Dijon

0

Membres

CHU Centre Georges-François Leclerc

EFS Bourgogne – Franche-Comté

Synthèse des actions de mise en oeuvre

Principes généraux: parallèlement à la tumorothèque nous mettons en place à Dijon un Centre de Ressources Biologiques pluri-thématique, qui est une unité fonctionnelle du pôle de recherche clinique du CHU.

L’option prise consiste à gérer les collections de la tumorothèque dans le cadre du CRB. Une partie des moyens est donc mutualisée. La tumorothèque bénéficie ainsi du développement du système d’information et du système de management de la qualité mis en place pour le CRB dans le cadre d’actions financées par l’INSERM et l’ANR, et s’appuie sur la biothèque de l’EFS de Bourgogne Franche Comté, située sur le site du CHU de Dijon, pour le stockage cryogénique.

L’autre option prise sur le site de Dijon est de grouper la tumorothèque du CLCC et celle du CHU au sein d’une structure unique. Enfin, nous avons initié un réseau régional destiné à organiser une tumorothèque régionale sanitaire. Ce réseau s’appuie en particulier sur le Centre de Pathologie (secteur privé) de Dijon.

Démarche qualité et amélioration du niveau de qualité mises en place

Elle repose sur 3 éléments :

  • d’une part le déploiement d’un système d’information (voire ci-dessous)
  • d’autre part la préparation à la certification dans le cadre de l’appel d’offres Collection d’Echantillons Biologiques pour la Santé 2006 de l’ANR. Dans ce cadre nous avons en particulier recruté en janvier 2007 une Responsable Qualité du CRB titulaire d’un Master 2 « Qualité et management des Performances » dont la responsabilité est de mettre en place le système qualité du CRB / tumorothèque en lien avec un ingénieur qualité de l’INSERM
  • Enfin l’obtention d’un PHRC inter-régional sur le thème de la recherche de biomarqueurs de qualité des échantillons cryoconservés.

Ces actions sont engagées dans le cadre du CRB mais s’appliquent aux collections de la tumorothèque dans notre schéma de mutualisation.

Systèmes d’information créés

Le déploiement d’un système d’information commun a été un objectif central de notre projet. Deux options ont été  prises :

  • confier la gestion de la base de données au département d’information médicale du CHU
  • confier la maintenance du serveur et du réseau à la Direction des Systèmes d’Information et des Réseaux du CHU. Le caractère pluri-institutionnel du projet (CHU, CLCC, EFS, Université, INSERM, Centre privé d’anatomopathologie) a nécessité une réflexion approfondie au terme de laquelle nous avons choisi le progiciel Databiotec (ORIAM) en juin 2006. Le déploiement est en cours. Une des 4 collections de notre tumorothèque (hémopathies malignes) est prête à passer en production (VA fin mai 2007). Les 3 autres collections seront intégrées progressivement. Ainsi fin 2007 toutes les collections de la tumorothèque seront organisées autours d’un système d’information homogène.

Bilan 2006

  • Nombre d’échantillons:
    • tumeurs solides (hors sein): 27 490 échantillons (colorectal / digestif  autre et poumon en majorité)
    • hémopathies malignes (cellules et DNA/RNA): 2354 échantillons
    • hémopathies malignes (sérums): 5842 échantillons
    • cancers du sein : 3450 échantillons
  • Nombre de projets de recherche ayant nécessité le recours à des échantillons: 29
  • Effectif dédié:
    • PU-PH coordonateur CRB + adjoint, 0.4 ETP
    • Chef projet informatique 0.5 ETP
    • Responsable qualité : 0.5 ETP
    • Gestion (assistant gestion/chef projet/chargé mission) : 0.3 ETP
    • Temps médical labos : 1.2 ETP
    • Techniciens de labo dédiés : 2.2 ETP
    • ARC : 1 ETP
    • Ingénieur biologiste : 1 ETP
  • Préparation de la certification en cours dans le cadre de la norme en préparation (INSERM/AFNOR/ANR)

Orientations prévisionnelles 2007-2010

  • Restructuration des laboratoires du CHU, du CLCC et de l’EFS sur un plateau intégré regroupant tous les laboratoires participant à la caractérisation et à la conservation des échantillons tumoraux (début 2008)
  • Certification fin 2008-début 2009 (référentiel dérivé de l’ISO 9001 – AFNOR/INSERM)
  • Progression du réseau régional à finalité sanitaire
  • Finalisation du déploiement du système d’information

Les besoins prioritaires de financement portent sur du temps d’ARC (recueil des données et consentements).

Les tumeurs privilégiées resteront: cancers colorectaux, autres tumeurs digestives, carcinomes pulmonaires, cancers du sein, hémopathies malignes, et dans le cadre de la tumorothèque sanitaire: les lymphomes, sarcomes, myélomes, tumeurs pédiatriques et tumeurs du système nerveux.

Le CRB est intégré au projet européen « Biobanking and Biomolecular Resources Research Infrastructure » proposé dans le cadre du 7ième programme cadre européen.